Superstition

Publié le 22 Janvier 2012

fétiche détouré2Grigri

 

 Je rapportais d'une exposition une nouvelle vision de l'éponge. Etaient présentés des fétiches vaudous. Selon la tradition, ils sont constitués d'éléments appartenant au quotidien de celle ou celui que l'on cherche à envouter ou protéger. Je cherchai, alors, à façonner mes propres grigris, issus de ces éponges aptes à capter ou refouler les eaux ou les sortilèges, et d'ojets puisés dans un environnement de quelques mètres.

Qu'ai-je ainsi déclenché ? Une protection, un maléfice, une sculpture ? Tant qu'on ne joue pas les apprentis sorciers !

 

 

 

Rédigé par Le Joubioux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :