Expo

Publié le 18 Mai 2011

Au Temple du [bon] Goût.

"Tout est affaire de décor" disait le poète1, voire de décorum, ajouta l’artiste. Et si, comme Francis Ponge, un autre poète, on "prend le parti des choses"2, il se pourrait que la combinaison ressemble à une exposition d’art plastique, celle de l’artiste, en l’occurence.

Un autre encore, un poète, interrogeait les "objets inanimés"3, les sommant de lui avouer s’ils avaient une âme. Une âme ? Peut-être pas, dit l’artiste qui ne croyait guère, mais une existence, une obsédante présence, le souvenir d’un événement majeur, une source d’idolâtrie, oui assurément.
L’artiste, alors, prit une éponge sur sa table de travail, il la présenta à la maisonnée, à la ville, au monde, sous des formes les plus diverses, en disant : "Voici l’Eponge, objet de peu, je la porte à votre regard, elle sera désormais objet d’un culte plastique, elle sera parée des attributs dont on revêt les idoles, elle sera dorénavant un objet culte."

 _____________________________________________________________________________

1 Louis Aragon : Est-ce ainsi que les hommes vivent
2  Francis Ponge : Le parti pris des choses
3 Alphonse de Lamartine : Harmonies poétiques et religieuses

Expo
Expo
Expo
Expo
Expo
Expo
Expo

Rédigé par Le Joubioux

Publié dans #expo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :